L’objectif global de la réforme de la gestion foncière est de : refonder les rapports sociaux, mettre la terre au service du développement et appuyer la bonne gouvernance de l’Etat.