1. Contribuer à asseoir la paix sociale et améliorer le développement économique du Mali grâce      à la  sécurisation des droits de propriété et la gestion des conflits ;
  2. Réformer le cadre institutionnel et améliorer la connaissance du foncier et du territoire national ;
  3. Mobiliser les ressources intérieures de l’Etat et appuyer la décentralisation ;
  4. Communiquer sur la réforme et accompagner le changement.